Blogolivre 2 : Un monde de SFFF

30 octobre 2010

Au revoir.

Bon, voici mon dernier message sur ce blog qui aura vraiment fait moins long feu que l'ancien Blogolivre. Mais c'est comme ça. Et puis tout n'est pas fini. On se retrouve, si vous le voulez, sur La Tombe d'Eddie Dresden :

http://eddie-dresden.blogspot.com/

Le nouveau blog, critiques littéraire, cinéma, série ou musicale, news littéraire, etc... mon nouveau chez moi quoi !

http://eddie-dresden.blogspot.com/

Merci à toutes et à tous !

A bientôt dans ma tombe.

Posté par cedric290687 à 12:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


25 octobre 2010

Madison Avery débarque en France, enfin.

madison1J'étais déjà au courant depuis un certain temps mais je devais garder cela top secret. Cependant, aujourd'hui Place To Be a dévoilé les sorties début 2011 de Castelmore (éditeur dont nous reparlerons bientôt) et il en fait partie. Once Dead, Twice Shy, le premier tome de Madison Avery est bel et bien prévu pour début 2011 (aux côtés de la série YA de Kelley Armstrong).
Vous ne vous imaginez pas comme j'ai hâte de le posséder et de le lire. J'attends avec impatience que Castelmore dévoile la couverture française pour savoir s'ils gardent la même que la VO (que je possède) ou pas.

Posté par cedric290687 à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

24 octobre 2010

Vampires & Sorcières Mag' #5

Capture01C'est un peu en retard que je vous annonce la sortie du webzine Vampires & Sorcières numéro 5. A l'intérieur vous y attend des critiques, des dossiers, les sorties et tout ce qui doit se trouver dans un webzine de ce genre. La mise en page est du tonnerre et le tout est consultable gratuitement ici, plus de raison de ne pas le lire ! 

Posté par cedric290687 à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 octobre 2010

AVIS : Ce cher Dexter de Jeff Lindsay

dyn001_original_278_448_jpeg_2604631_fc2843303325e9468c61df2c7916e36cIl est lui-même serial-killer quand il ne s'emploie pas à les traquer. Lui, c'est Dexter, expert au service médico-légal de Miami. Un homme tout à fait moral : il ne tue que ceux qui le méritent. Mais aussi très méticuleux : il efface toute trace de sang après avoir découpé les corps... Un jour, il est appelé sur les lieux d'un crime perpétré selon des méthodes très semblables aux siennes. Dexter aurait-il rencontré son alter ego ? Ou serait-ce lui qui... Impossible...

 

Dexter a été adopté. Dexter ne se souvient de rien avant ses 4 ans. Dexter travaille comme spécialiste du sang dans la police de Miami. Dexter a souvent le besoin irrépressible de tuer.

Dexter tue.

Dexter Morgan tue d'une manière méticuleuse et clean tous les déchets de l'humanité, les tueurs d'enfants entre autre. Il prépare méticuleusement ce qu'il doit préparer et le jour J, il leur fait payer leurs dettes à la société à sa façon, bras armé d'une justice aveugle.

Dexter Morgan a, depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne, un besoin de tuer qui lui prend comme ça. Heureusement que son père adoptif Harry, l'a aidé à « recadrer » ce besoin. Dexter Morgan n'a pas d'émotion, il en est complètement dépourvue. Il simule et a appris à simuler très tôt le comportement « normal » de l'humain. Un jour, sa sœur Déborah l'appelle sur les lieux d'un crime. Un crime qui va bouleverser son esprit. Un crime sans une seul goûte de sang. Un crime d'une beauté morbide, où la découpe des morceaux du corps sont effectués de manière quasi chirurgicale. Alors, même si le sang manque à la scène du crime (étant expert en sang, à la base), Dexter va vouloir en savoir plus, fasciné par la façon de faire du tueur. Mais il va aussi devoir aider Deb sur cette affaire qui, pour le moment aux Mœurs, à l'ambition d'entrer à la Crim'. Tiraillé entre le besoin de comprendre le tueur  et l'aide qu'il doit donner à sa sœur, Dexter va comprendre que même un monstre comme lui peut ressentir certaines choses.

 

L'histoire est conté par Dexter lui-même, à la première personne. Donc nous entrons directement dans l'esprit dérangé qu'il est. Lui et son Passager Noir au rire démoniaque et qui le pousse à tuer. Lui et ses sentiments inexistants (ou presque).

Qu'est-ce qui fait que ce roman n'est pas un thriller comme les autres ? Dexter déjà, ce personnage complètement en inéquation avec le héros de base, mais pas seulement ! Car Jeff Lindsay, en plus de nous offrir ce personnage principal tout simplement énorme, nous offre aussi une palette d'autres personnages dont on ne pourra plus se détacher. Une Déborah ambitieuse et qui veut monter les échelons, qui aura parfois (souvent) besoin du soutien de Dexter pour qui elle a, on le sent quasi palpable, un amour profond, bien qu'il ne soit que son frère adoptif.

Il y a aussi Rita, la relation « amoureuse » de Dexter qui le fera voir les choses sous un angle qu'il ne connaissait pas, le désarçonnant complètement, seul soucis, elle est très peu présente.

Enfin LaGuerta, qu'on a tendance à aimer et à détester. L'aimer pour le gringue qu'elle fait à Dexter, la détester parce qu'elle traite Deb comme de la merde alors qu'elle-même n'est pas une si bonne enquêtrice que ça. Voilà pour les trois femmes dans la vie Dexter. On apprécie aussi  Vince qui est un personnage attachant malgré son côté artificiel qui plait tant à Dexter. Et bien sûr Harry que l'on croisera au détour de flash-back. Tous les personnages sont tellement humains et crédibles qu'ils font ressortir le côté dépourvu d'émotion et inhumain de Dexter. La relation qu'a Dexter avec chacun est si bien retranscrit que l'on peut qu'y croire. Que ce soit l'affinité (feinte ?) envers Deb ou Vince ou le mépris que porte un certain flic à son égard.

Mais un autre endroit où Jeff Lindsay est doué, c'est dans la manière de raconter et de faire peser le suspense. D'instaurer des sentiments au plus profond du lecteur. Il peut vous émouvoir en montrant un Dexter qui, finalement, pourrait bien sans le savoir, aimer sa sœur comme fou, ou vous mettre mal à l'aise au détour de certaines scènes.

En parlant du malaise dû à certaines scènes, le coté serial killer de Dexter n'est pas aussi présent qu'on pourrait le penser, il ne tue pas tous les deux chapitres notamment. C'est surtout la présence du Passage Noir qui nous rappelle qu'il a des envies de meurtres. Par contre, du côté du tueur en série que traque la police, vous serez servi, principalement avec une scène d'anthologie dans un chantier à base de mise en scène très artistiquement morbide.

Enfin, l'histoire vous fera avancer sans que vous puissiez lâcher le livre, voulant toujours savoir ce qu'il y aura ensuite jusqu'à la toute fin, qui finira de vous mettre sur les fesses. Même dans l'Épilogue, M. Lindsay sait vous faire frémir d'impatience en y instaurant un suspense.

On veut la suite, indéniablement.

 

Posté par cedric290687 à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 octobre 2010

AVIS : A vos souhaits de Fabrice Colin

FC_A_vos_souhaitsTout le monde connaît Newdon, la fabuleuse cité où se côtoient humains et créatures enchantées. Mais connaissez-vous John Moon ? Il est l’entraîneur d’une équipe d’ogres complètement abrutis, derniers de leur championnat. Et Vaughan, l’elfe qui vient de tripler sa première année d’École de Magie ? Ou encore Gloïn MacCough, le nain qui fait faner les fleurs rien qu’en les regardant ? Alors que ce trio pathétique est réuni devant quelques pintes au pub du coin, le Diable arrive en ville, à la recherche d’une clé qui permettrait d’ouvrir les portes des enfers. Et le destin moqueur a jeté son dévolu sur nos amis pour déjouer ses plans…

Imaginez un personnage complètement paumé. Mais le pire de tous. Il ne réussit rien et même la mort se refuse à lui. C'est d'ailleurs sur une de ses tentatives de suicide que commence le roman. Une tentative empêchée par l'arrivée de sa domestique Prudie, une petite gnome. John Vincent Moon est entraîneur des Ogres de Chelsey, équipe de Quartek, sport (très violent) favoris des habitants de Newdon (Londres alternative). L'amour de sa vie l'a quitté, son équipe n'a jamais rien gagné, il ne vaut plus rien et veut en finir. Il n'a que deux amis. Gloïn McCough, un nain qui n'arrive même pas a faire pousser une fleur alors que c'est censé être dans sa nature et Vaugahn Oriell, un elfe aussi nul en magie que Gloïn en jardinage, ratant années après années son examen de magie.

Ces trois gaillards pour l'instant sans histoire vont voir leur vie changer quand le baron Mordayken, également entraîneur de l'équipe qui affronte les Orges ce premiers soir, va faire un rêve où le Diable va lui demander main forte pour sa libération. Les trois êtres les plus paumés de Newdon seront alors entraînés dans une aventure aussi dangereuse que marante où la Mort aura un rôle d'envergure ! Une histoire garantie sans cochon... et je le confirme !

 

 

A vos souhaits est un livre qui fait rire, vraiment. Parfois même à gorge déployée si on est amateur de cet humour, mais pas seulement. A vos souhaits peut aussi vous mettre cette réflexion en tête : « et si le destin existait » ou « si la mort n'existait pas » ?. On ne s'attend pas à trouver ce genre de réflexion sur le destin ou encore sur Dieu ou la Mort, et pourtant elles sont bien là. Le seul problème, c'est que mis à part concernant la Mort, les deux autres sujets sont malheureusement peu développés. Cela a de dommage que les idées qu'avait Fabrice Colin pour nous parler de ce Destin était plutôt agréable. On aurait voulu quelque chose de plus poussé, de plus présent tout au long de l'œuvre, plus qu'une fragrance que l'on sent de temps en temps.

Il nous reste malgré tout le côté drôle et burlesque de la chose. Ces personnages haut en couleur. Qu'ils soient du côté des gentils ou pas (le diable et le baron) sont extrêmement attachants. On retrouve dans la palette des « bons » un Ogre pas très futé ou encore la domestique Gnome très autoritaire. Mais, car il y a un mais, au niveau des personnages aussi on regrettera certaines choses. Notamment le fait que le personnage de Leonore, qui aurait pu, au passage, faire un excellent premier rôle féminin, soit vraiment laissé pour compte. Quant à la mère de John Moon, elle est presque dispensable à l'histoire bien qu'elle nous fait rire à certains moments, mais là, c'est plus du au talent de Colin qu'au personnage en lui même.

Car oui, Fabrice Colin excelle dans l'art d'écrire. Même s'il laisse de côté des idées qui auraient dû être développées, sa plume elle, n'est pas l'un des points noirs du livre, au contraire. Nos yeux glissent sur les mots et on les avalent tous avec un plaisir non dissimulé. Même dans l'humour, il arrive à nous faire rêver au grès d'un phrasé recherché, ce qui n'est pas toujours le cas de ce genre de roman qu'on qualifie parfois vite de roman de gare. Donc le monsieur, en plus d'être drôle, est doué.

Au niveau du récit en soi, nous sommes face à quelque chose de bien construit puisque tout s'imbrique petit à petit au fil des chapitres (parfois trop court !) jusqu'à la toute fin. Bien sûr, le lecteur habitué à des choses qui démarre dès les premières pages s'y ennuiera peut-être, mais passera à côté d'un très bon moment en compagnie de trois protagoniste réellement attachants.

 

Posté par cedric290687 à 00:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07 octobre 2010

Read-a-Thon

logo_cryssildaLe Read-A-Thon ou le marathon des lecteurs. Le but ? Lire lire lire, 24h ou 12h, au choix.

A l'heure ou je vous parle je m'inscris, et voici ce que j'aimerai réussir à lire tout au long de ces 24h :

- L'attrape-cœur de J.D. Salinger
- Ce cher Dexter de Jeff Lindsay
- Dexter revient ! de Jeff Lindsay
- Le cirque des damnés de Laurell K. Hamilton
- L'amant ténébreux de J.R. Ward

Y en a tellement d'autre que j'aimerai caser dedans...

Cela se fera de 10h samedi à 10h dimanche. Pour en savoir plus sur les minis-défis, les horaires pour le MiniRAT (12h) et le déroulement des choses, rendez-vous ici !

Posté par cedric290687 à 20:57 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

Double ration pour Novembre

1009_locke_keyAprès le rappel de tout à l'heure concernant Mr. King, venons faire un tour au niveau des comics.
Alors que le grand public parle de son adaptation par Spielberg, donnant des phrases de ce style : "Le prochain Spielberg sera une adaptation d'un comics du fils de Stephen King", moi je préfère vous en parler pour de vrai, en annonçant la sortie en France de Locke & Key de JOE HILL (nom d'une pire, cessez de lui ôter son identité parce qu'il est fils de...) le comics.
Ça se passera donc chez Milady (nos amis) et sera bien sûr sous-titré, pour ce premier volume par la traduction littérale de la VO, soit, Bienvenue à Lovecraft. Et c'est encore en novembre que ça se passe !

Je vous invite à aller faire un tour sur l'article du blog de Milady pour en savoir plus en cliquant ici.

Posté par cedric290687 à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Bientôt...

fdns_fullL'heure de Full Dark, No Stars approche. Petit rappel : c'est bien entendu le prochain Stephen King à sortir en VO. Après Under the Dome (un roman assez conséquent que l'on attend en France avec une impatience énorme), King revient sur le recueil de nouvelle, peu de temps après son dernier donc (Juste avant le crépuscule, Albin Michel), mais qui cette fois reprend le procédé de Différentes Saisons ou Minuit, à savoir : 4 longues nouvelles.
C'est donc en Novembre que Full Dark No Stars sera disponible mais vous pouvez déjà le pré-commander sur amazon.fr.

51a4jg_zfoL

Posté par cedric290687 à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 septembre 2010

Encore un !

Cette fois, c'est Tan' qui me fait passer le temps et fait vivre le blog ;-)

Plutôt corne ou marque-page ?
Marque-page. Avant c'était Miss FHM de je sais plus quelle année, maintenant c'est le joli MP Milady.

As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?
Pas mal ouais, pas assez de temps pour tous les citer. Majorité venant de mon ex cela-dit... ça craint.

Lis-tu dans ton bain ?
J'ai une douche alors du coup, c'est encore moins évident que dans le bain.

As-tu déjà pensé à écrire un livre ?
Bah disons que j'ai déjà passer le cap de le penser hein ! Mais bon, j'en ai d'autre sous le coude, on va dire oui alors.

Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?
C'est bien. Mais à trop vouloir en commencer je m'en sors plus, alors maintenant je me limite à certaines et j'aime tout autant les romans isolés, ce qui n'est pas plus mal pour varier les choses.

As-tu un livre culte ?
Merde.

Aimes-tu relire ?
J'ai relu... 2 livres. King Kong et Vieux Démons (Nightside - 1), mais honnêtement, je préfère lire que relire.

Pour ou contre rencontrer les auteurs des livres que l’on a aimés ?
Pour, je pense que certains auteurs pourraient m'apporter beaucoup autant en tant qu'homme qu'en tant qu'auteur. Stephen King, Jack Ketchum entre autre.

Aimes-tu parler de tes lectures ?
Euh...

Comment choisis-tu tes livres ?
De pleins de manière, 4ème de couv', mais aussi 1ère de couv', avis, coup de foudre... etc... Je suis rentré chez moi récemment avec L'Attrape-Cœurs alors que j'avais pas du tout prévu de le prendre, simplement parce que j'ai envie de voir ce que faisait Salinger et parce que le résumé est vraiment très alléchant.

Une lecture inavouable ?
Non. Pour d'autres personnes ce serait le cas, mais moi j'ai aucune honte de mes lectures "inavouables" d'autant qu'elles sont du registre des auteurs "classiques", ce qui rend le truc déjà plus classe. D'ailleurs, pour prouver que je n'ai pas honte, je pourrai cité Les onze milles verges d'Apollinaire, Poèmes érotiques de Verlaine et Filles perdues de Moore.

Des endroits préférés pour lire ?
Non, mais il me faut du calme.

Un livre idéal pour toi serait…
... impossible.

Télé, jeux-vidéos ou livres ?
Ouch... question qui tue ! Les 3 ! Même si jeux-vidéos c'est vraiment beaucoup moins que les livres et la télé (surtout les séries (viens de regarder The L World en passant))

Lire et manger ?
Tu veux que je mange mon livre ??

Lecture en musique, en silence ou peu importe ?
Silence, sinon je serai trop tenter de me laisser emporter par la musique qui est une autre de mes passions.

Livre électronique ?
Beurk beurk beurk. Préfère sentir les pages que le plastoc.

As-tu des livres dédicacés?
... Entre ciel et enfer...  on repassera hein !

Tu lis quoi en ce moment?
Fée d'hiver de Jim Butcher, love !

Posté par cedric290687 à 00:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 août 2010

Milady parle de moi, si si y a pas mon nom mais c'est moi ^^

Votre serviteur est "récompensé" pour son travail dans le mag' de son confrère Vampires & Sorcières, en effet, j'ai fait un dossier sur les Dossiers Dresden (paru chez Milady) dont la première partie est disponible dans ce numéro vacances de V&S Mag', voilà ce que l'éditeur him-self dit de ce dossier. Merci et je suis heureux de faire de la pub à cette série.

Après la sortie du deuxième numéro du Journal de la bit-lit, c’est le site Vampires & Sorcières qui s’est offert une nouvelle publication.

C’est l’une des petites choses qui s’est passée cet été, et on se permet de relayer l'info avec un peu de retard. Comme annoncé dans la Fan zone qui était consacrée à son site, Sabrina/L’Exécutrice propose depuis janvier son propre magazine virtuel, V&S Mag'.

Le récent quatrième numéro "spécial vacances" met l’accent sur les critiques, histoire de vous aiguiller au mieux, que ce soit vers les librairies ou les salles de ciné. Bien sûr, il y a tout un tas d’autres choses (dont une bonne partie estampillée Milady) mais on se permettra de mettre plus particulièrement en avant un dossier entièrement consacré aux aventures de notre ami Harry Dresden. Et ça c’est juste excellent.

C’est un fait, le Girl Power s’exprime énormément dans le rayon de la Fantasy urbaine, grâce à la bit-lit. Mais on est ravi de voir que Les Dossiers Dresden ne sont pas oubliés, et que la série tout simplement grandiose de Jim Butcher dispose d’une visibilité qu’elle mérite amplement. Si vous ne vous êtes pas encore penché sur les aventures du seul et unique magicien de Chicago, honte sur vous. On veut bien vous pardonner si :

  • primo, que vous lisiez le fameux article, d’autant qu’il parle de toute l’œuvre de Jim Butcher et des ses multiples incarnations

  • deuxio, que vous suivez les recommandations du magazine (qui critique les deux premiers tomes, Avis de tempête et Lune fauve) et que vous vous jetiez dessus.

Quant à tous ceux qui n’ont pas besoin d’être convertis aux aventures du magicien de Chicago, qu’ils se préparent à la sortie du cinquième volume, prévu pour le 24 septembre…

Posté par cedric290687 à 18:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,