12 octobre 2010

AVIS : A vos souhaits de Fabrice Colin

FC_A_vos_souhaitsTout le monde connaît Newdon, la fabuleuse cité où se côtoient humains et créatures enchantées. Mais connaissez-vous John Moon ? Il est l’entraîneur d’une équipe d’ogres complètement abrutis, derniers de leur championnat. Et Vaughan, l’elfe qui vient de tripler sa première année d’École de Magie ? Ou encore Gloïn MacCough, le nain qui fait faner les fleurs rien qu’en les regardant ? Alors que ce trio pathétique est réuni devant quelques pintes au pub du coin, le Diable arrive en ville, à la recherche d’une clé qui permettrait d’ouvrir les portes des enfers. Et le destin moqueur a jeté son dévolu sur nos amis pour déjouer ses plans…

Imaginez un personnage complètement paumé. Mais le pire de tous. Il ne réussit rien et même la mort se refuse à lui. C'est d'ailleurs sur une de ses tentatives de suicide que commence le roman. Une tentative empêchée par l'arrivée de sa domestique Prudie, une petite gnome. John Vincent Moon est entraîneur des Ogres de Chelsey, équipe de Quartek, sport (très violent) favoris des habitants de Newdon (Londres alternative). L'amour de sa vie l'a quitté, son équipe n'a jamais rien gagné, il ne vaut plus rien et veut en finir. Il n'a que deux amis. Gloïn McCough, un nain qui n'arrive même pas a faire pousser une fleur alors que c'est censé être dans sa nature et Vaugahn Oriell, un elfe aussi nul en magie que Gloïn en jardinage, ratant années après années son examen de magie.

Ces trois gaillards pour l'instant sans histoire vont voir leur vie changer quand le baron Mordayken, également entraîneur de l'équipe qui affronte les Orges ce premiers soir, va faire un rêve où le Diable va lui demander main forte pour sa libération. Les trois êtres les plus paumés de Newdon seront alors entraînés dans une aventure aussi dangereuse que marante où la Mort aura un rôle d'envergure ! Une histoire garantie sans cochon... et je le confirme !

 

 

A vos souhaits est un livre qui fait rire, vraiment. Parfois même à gorge déployée si on est amateur de cet humour, mais pas seulement. A vos souhaits peut aussi vous mettre cette réflexion en tête : « et si le destin existait » ou « si la mort n'existait pas » ?. On ne s'attend pas à trouver ce genre de réflexion sur le destin ou encore sur Dieu ou la Mort, et pourtant elles sont bien là. Le seul problème, c'est que mis à part concernant la Mort, les deux autres sujets sont malheureusement peu développés. Cela a de dommage que les idées qu'avait Fabrice Colin pour nous parler de ce Destin était plutôt agréable. On aurait voulu quelque chose de plus poussé, de plus présent tout au long de l'œuvre, plus qu'une fragrance que l'on sent de temps en temps.

Il nous reste malgré tout le côté drôle et burlesque de la chose. Ces personnages haut en couleur. Qu'ils soient du côté des gentils ou pas (le diable et le baron) sont extrêmement attachants. On retrouve dans la palette des « bons » un Ogre pas très futé ou encore la domestique Gnome très autoritaire. Mais, car il y a un mais, au niveau des personnages aussi on regrettera certaines choses. Notamment le fait que le personnage de Leonore, qui aurait pu, au passage, faire un excellent premier rôle féminin, soit vraiment laissé pour compte. Quant à la mère de John Moon, elle est presque dispensable à l'histoire bien qu'elle nous fait rire à certains moments, mais là, c'est plus du au talent de Colin qu'au personnage en lui même.

Car oui, Fabrice Colin excelle dans l'art d'écrire. Même s'il laisse de côté des idées qui auraient dû être développées, sa plume elle, n'est pas l'un des points noirs du livre, au contraire. Nos yeux glissent sur les mots et on les avalent tous avec un plaisir non dissimulé. Même dans l'humour, il arrive à nous faire rêver au grès d'un phrasé recherché, ce qui n'est pas toujours le cas de ce genre de roman qu'on qualifie parfois vite de roman de gare. Donc le monsieur, en plus d'être drôle, est doué.

Au niveau du récit en soi, nous sommes face à quelque chose de bien construit puisque tout s'imbrique petit à petit au fil des chapitres (parfois trop court !) jusqu'à la toute fin. Bien sûr, le lecteur habitué à des choses qui démarre dès les premières pages s'y ennuiera peut-être, mais passera à côté d'un très bon moment en compagnie de trois protagoniste réellement attachants.

 

Posté par cedric290687 à 00:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur AVIS : A vos souhaits de Fabrice Colin

    Bon, on est assez d'accord, dans l'ensemble.
    Le seul hic c'est que je n'ai pas ris comme toi, avec ce livre. Alors comme tu le dis bien, il faut sûrement être réceptif et friand de ce genre d'humour, ce qui n'est pas forcément mon cas !!
    Sinon, complétement d'accord avec toi sur la qualité d'écriture de Colin... Et c'est ce qui me donne envie de tester d'autres de ses bouquins...

    Bravo bravo pour ton article qui, lui-aussi, se lit très bien !!
    En espérant en lire d'autres très prochainement

    Posté par rose, 12 octobre 2010 à 13:19 | | Répondre
  • Merci
    Moi j'ai le Maitre des Dragons de Colin dans ma PAL maintenant, donc je vais pouvoir voir ce que ça donne ^^

    Posté par Cédric, 17 octobre 2010 à 22:39 | | Répondre
  • Ha !! J'ai hâte d'avoir ton avis là-dessus alors!
    Bonne lecture Ced'

    Posté par ROSE, 17 octobre 2010 à 23:02 | | Répondre
Nouveau commentaire