18 octobre 2010

AVIS : Ce cher Dexter de Jeff Lindsay

dyn001_original_278_448_jpeg_2604631_fc2843303325e9468c61df2c7916e36cIl est lui-même serial-killer quand il ne s'emploie pas à les traquer. Lui, c'est Dexter, expert au service médico-légal de Miami. Un homme tout à fait moral : il ne tue que ceux qui le méritent. Mais aussi très méticuleux : il efface toute trace de sang après avoir découpé les corps... Un jour, il est appelé sur les lieux d'un crime perpétré selon des méthodes très semblables aux siennes. Dexter aurait-il rencontré son alter ego ? Ou serait-ce lui qui... Impossible...

 

Dexter a été adopté. Dexter ne se souvient de rien avant ses 4 ans. Dexter travaille comme spécialiste du sang dans la police de Miami. Dexter a souvent le besoin irrépressible de tuer.

Dexter tue.

Dexter Morgan tue d'une manière méticuleuse et clean tous les déchets de l'humanité, les tueurs d'enfants entre autre. Il prépare méticuleusement ce qu'il doit préparer et le jour J, il leur fait payer leurs dettes à la société à sa façon, bras armé d'une justice aveugle.

Dexter Morgan a, depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne, un besoin de tuer qui lui prend comme ça. Heureusement que son père adoptif Harry, l'a aidé à « recadrer » ce besoin. Dexter Morgan n'a pas d'émotion, il en est complètement dépourvue. Il simule et a appris à simuler très tôt le comportement « normal » de l'humain. Un jour, sa sœur Déborah l'appelle sur les lieux d'un crime. Un crime qui va bouleverser son esprit. Un crime sans une seul goûte de sang. Un crime d'une beauté morbide, où la découpe des morceaux du corps sont effectués de manière quasi chirurgicale. Alors, même si le sang manque à la scène du crime (étant expert en sang, à la base), Dexter va vouloir en savoir plus, fasciné par la façon de faire du tueur. Mais il va aussi devoir aider Deb sur cette affaire qui, pour le moment aux Mœurs, à l'ambition d'entrer à la Crim'. Tiraillé entre le besoin de comprendre le tueur  et l'aide qu'il doit donner à sa sœur, Dexter va comprendre que même un monstre comme lui peut ressentir certaines choses.

 

L'histoire est conté par Dexter lui-même, à la première personne. Donc nous entrons directement dans l'esprit dérangé qu'il est. Lui et son Passager Noir au rire démoniaque et qui le pousse à tuer. Lui et ses sentiments inexistants (ou presque).

Qu'est-ce qui fait que ce roman n'est pas un thriller comme les autres ? Dexter déjà, ce personnage complètement en inéquation avec le héros de base, mais pas seulement ! Car Jeff Lindsay, en plus de nous offrir ce personnage principal tout simplement énorme, nous offre aussi une palette d'autres personnages dont on ne pourra plus se détacher. Une Déborah ambitieuse et qui veut monter les échelons, qui aura parfois (souvent) besoin du soutien de Dexter pour qui elle a, on le sent quasi palpable, un amour profond, bien qu'il ne soit que son frère adoptif.

Il y a aussi Rita, la relation « amoureuse » de Dexter qui le fera voir les choses sous un angle qu'il ne connaissait pas, le désarçonnant complètement, seul soucis, elle est très peu présente.

Enfin LaGuerta, qu'on a tendance à aimer et à détester. L'aimer pour le gringue qu'elle fait à Dexter, la détester parce qu'elle traite Deb comme de la merde alors qu'elle-même n'est pas une si bonne enquêtrice que ça. Voilà pour les trois femmes dans la vie Dexter. On apprécie aussi  Vince qui est un personnage attachant malgré son côté artificiel qui plait tant à Dexter. Et bien sûr Harry que l'on croisera au détour de flash-back. Tous les personnages sont tellement humains et crédibles qu'ils font ressortir le côté dépourvu d'émotion et inhumain de Dexter. La relation qu'a Dexter avec chacun est si bien retranscrit que l'on peut qu'y croire. Que ce soit l'affinité (feinte ?) envers Deb ou Vince ou le mépris que porte un certain flic à son égard.

Mais un autre endroit où Jeff Lindsay est doué, c'est dans la manière de raconter et de faire peser le suspense. D'instaurer des sentiments au plus profond du lecteur. Il peut vous émouvoir en montrant un Dexter qui, finalement, pourrait bien sans le savoir, aimer sa sœur comme fou, ou vous mettre mal à l'aise au détour de certaines scènes.

En parlant du malaise dû à certaines scènes, le coté serial killer de Dexter n'est pas aussi présent qu'on pourrait le penser, il ne tue pas tous les deux chapitres notamment. C'est surtout la présence du Passage Noir qui nous rappelle qu'il a des envies de meurtres. Par contre, du côté du tueur en série que traque la police, vous serez servi, principalement avec une scène d'anthologie dans un chantier à base de mise en scène très artistiquement morbide.

Enfin, l'histoire vous fera avancer sans que vous puissiez lâcher le livre, voulant toujours savoir ce qu'il y aura ensuite jusqu'à la toute fin, qui finira de vous mettre sur les fesses. Même dans l'Épilogue, M. Lindsay sait vous faire frémir d'impatience en y instaurant un suspense.

On veut la suite, indéniablement.

 

Posté par cedric290687 à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur AVIS : Ce cher Dexter de Jeff Lindsay

    bon, tout d'abord : super critique !! J'adore et la forme, et le fond
    Par contre, j'ai une question : je suppose que, comme moi, tu as vu la série. Alors est-ce que les deux se ressemblent? Y'a t-il des éléments en plus dans le bouquins (j'imagine que oui!). Parce que ce qui me fait hésiter à lire ces livres est que j'ai vu les 4 saisons de Dexter... Et j'ai peur que tout ça soit finalement assez répétitif.
    Une réponse à me donner, Docteur Cédric??

    Posté par rose, 25 octobre 2010 à 15:14 | | Répondre
  • Je n'ai vu que la saison 1 de la série et il me manquait quelques épisodes à regarder mais je peux répondre à ta question sans soucis car la série est très très fidèle au livre jusqu'à un moment bien précis, après c'est plus du tout la même chose et je dirai même que la fin te surprendra et je ne peux pas dire pourquoi sans spoiler, évidemment. Ensuite, je ne crois pas qu'ils se soient inspiré du deuxième roman pour la saison 2 puis 3ème etc car... ah bah justement, c'est en rapport à la fin du premier, donc je ne peux pas dire pourquoi

    Posté par Cédric, 25 octobre 2010 à 17:51 | | Répondre
  • Merci pour cette réponse !!
    Bon, c'est donc définitif, ils sont dans ma wish-list !!

    Posté par Rose, 25 octobre 2010 à 18:46 | | Répondre
Nouveau commentaire